Audit énergétique d’une copropriété

copro

 

Avant d’entreprendre des travaux de rénovation, un audit énergétique vous permettra de « comprendre énergétiquement » votre bâtiment. Avec le rapport d’audit, vous serez ensuite à même non seulement de pouvoir juger quels travaux entreprendre en priorité, mais également de connaître les couts de chacun d’entre eux, les aides financières auxquelles vous avez le droit et enfin les répercutions que ces travaux auront sur vos factures d’énergie.

 

Comment s’effectue l’audit énergétique d’une copropriété ?

 

L’audit énergétique d’une copropriété s’effectue en 5 étapes :

 

La préparation à la visite :

 

Afin de préparer au mieux notre visite du bien à auditer, nous demandons au syndic de la copropriété de nous transmettre au préalable le plus de données possible : les factures de consommations énergétiques (EDF, gaz, fioul, bois) sur les trois dernières années, les plans du bâtiment si ceux-ci existent, les comptes rendus des études éventuellement déjà réalisées, un résumé des travaux d’amélioration thermique qui auraient déjà été entrepris…

Nous demandons au syndicat de copropriété de transmettre aux propriétaires occupants ainsi qu’aux locataires, un questionnaire leur demandant leur ressenti général et les points à améliorer en priorité.

 

La visite du bien :

 

Il est impératif pour nous de visiter la copropriété en période de chauffe, si possible avec le responsable de l’exploitation technique, afin de récolter toutes les données nécessaires à l’audit telles que :

– l’orientation du ou des bâtiments, les mitoyennetés et les masques solaires,

– l’inspection détaillée des parties communes, des gaines de chauffage et de ventilation, la vérification des cahiers d’entretien de la chaufferie,

– les différents matériaux de construction employés dans les planchers, murs et plafonds ainsi que leur épaisseur et état actuel. Ceci sera effectué dans un échantillon de logements : un au RdC, un à un niveau intermédiaire, un au dernier niveau des immeubles ainsi qu’un autre dans un appartement en contact avec un mur pignon,

– le nombre, les dimensions et la qualité des menuiseries extérieures,

– le système de chauffage, sa puissance et son mode de régulation,

– la présence ou non de systèmes de refroidissement et/ou de ventilation ainsi que leurs puissances électriques,

– le système de production d’eau chaude sanitaire (ECS),

– les différents types d’éclairage et leurs puissances, pièce par pièce ainsi que la liste des différents appareils électriques (électroménager, audiovisuel, machine outils,…) de chaque logement,

Une caméra thermique sera employée, si les conditions climatiques le permettent, afin de détecter les défauts d’isolation et/ou de construction, les fuites ou infiltration d’eau, les zones de condensation d’humidité, les points d’infiltration d’air extérieur,…

thermographie-facade-diagnostic-isolation[1]

Les zones rouges et jaunes indiquent les parties les plus responsables des pertes calorifiques de l’immeuble.

 

Nous terminons la visite de terrain par un entretien avec le  syndic afin de recueillir les souhaits généraux :

– d’amélioration du confort (lutte contre le froid, la chaleur, l’humidité,…),

– connaître les travaux lourds éventuellement envisagé d’entreprendre tels que l’agrandissement des fenêtres ou le réaménagement des parties communes ou de certaines pièces des logements (transformation de balcon existant en pièce à vivre avec véranda,…),

– répondre aux questions des choix des meilleurs isolants, systèmes de chauffage, systèmes de production d’ECS ou de ventilation,…

– connaître le budget envisagé pour la rénovation énergétique de votre bien.

La modélisation énergétique du bâtiment :

 

L’ensemble des données recueillies sont rentrées dans un logiciel de simulation thermique dynamique. Ce logiciel va nous permettre d’effectuer une modélisation de votre bâtiment dont les consommations énergétiques théoriques seront comparées aux consommations réelles obtenues à partir de vos factures. Une fois calé sur ces consommations réelles, nous pouvons alors simuler de nombreux scénarii différents d’isolation, de changement de système de chauffage, de production d’ECS, de ventilation, de remplacement de menuiseries, de redistribution éventuelle des pièces de vie ou de bureaux,… afin de pouvoir vous déterminer les meilleures préconisations d’amélioration énergétique, celles les plus appropriées à votre bâtiment et à votre budget.

modélisation copro

Image de modélisation d’immeuble

 

La réunion de présentation  :

 

Elle a lieu avec le conseil syndical et le syndic. Cette réunion a pour but la description des améliorations les plus pertinentes à envisager pour l’immeuble en fonction du budget fixé.

 

La rédaction du rapport d’audit :

 

Ce rapport est présenté en deux parties. La première décrit l’état présent du bâtiment, fait une analyse des consommations actuelles et donne l’étiquette énergétique du ou des bâtiments. La répartition des déperditions énergétiques est également donnée, poste par poste.

La seconde partie, qui constitue le corps principal du rapport, présente les résultats de la simulation et précise la liste des travaux à entreprendre de façon hiérarchisée et détaillée, du plus au moins important. Le cout financier de chaque lot de travaux et sa répercussion sur votre facture énergétique est explicité.

Le rapport d’audit se termine par la description chiffrée des différentes aides financières auxquelles vous pouvez prétendre en fonction des travaux entrepris.

Nous effectuons des audits énergétiques de copropriétés en Dordogne, Lot et Corrèze.

 

Image Contact

 

Audit énergétique Dordogne, Audit énergétique Lot, Audit énergétique Corrèze